ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 30/1 - 2014  - pp.14-19  - doi:10.1007/s10243-014-0377-8
TITRE
Résultat du traitement chirurgical de l’hallux valgus sévère par la technique « scarf ». À propos de 20 cas

TITLE
Result of the surgical treatment of severe hallux valgus with “scarf” technique. Twenty cases review

RÉSUMÉ

Durant les dernières décennies, la technique « scarf » a montré sa fiabilité dans la correction des troubles statiques modérés de l’avant-pied. L’établissement par la plupart des auteurs de limites angulaires corrigeables nous a incités à étudier le résultat de cette technique dans la correction des déformations extrêmes et leur corrélation fonctionnelle.

Il y avait seize patients. Vingt pieds ont été opérés entre 2005 et 2011 pour un hallux valgus sévère et analysés rétrospectivement. Au moment de la révision, le recul postopératoire minimal a été de 12 mois. Nous avons utilisé le score AOFAS ou score Kitaoka qui prend en charge des critères cliniques, à la fois subjectifs et objectifs.

L’effectif de la série comportait 14 femmes et deux hommes. L’âge moyen au moment de l’intervention était de 58,5 ans. En analysant les résultats subjectifs liés aux chaussage, l’apparence et la fonction, plus de 80 % étaient satisfaits. Le score AOFAS global a passé de 22 à 78 en postopératoire. L’hallux valgus a été corrigé de 66 % alors que le metatarsus varus était passé de 18,3° à 8,8°.

La chirurgie de l’hallux valgus reste avant tout plus une chirurgie fonctionnelle qu’une chirurgie esthétique. La technique de scarf garde largement sa place pour la prise en charge des hallux valgus et ce même pour des déformations maximales.



ABSTRACT

The “scarf” technique is a reliable tool in the correction of the moderate static disorders of the forefoot. The purpose of this study is to evaluate the result of this technique in the treatment of extreme deformations and their functional correlation.

This retrospective analysis included 16 patients (20 feet) who underwent hallux valgus surgery between 2005 and 2011. The minimal follow-up was 12 months. We used AOFAS score or Kitaoka score that supports both subjective and objective clinical criteria.

The data included 14 women and 2 men. The average age during surgery was 58.5. By analyzing the subjective results related to footwear, the appearance and the function over 80% were satisfied. The mean AOFAS score improved from 22 to 78 postoperatively. The HV was corrected by 66% while the MV decreased from 18.3° to 8.8°.

The hallux valgus surgery remains primarily a functional surgery rather than a cosmetic surgery. The “scarf” technique has widely kept its position in dealing with the hallux valgus and even in maximal deformations.



AUTEUR(S)
M. MEHERZI, H. KHERFANI, M. OUERTATENI, H. CHERNI, M.H. MEHERZI, M. MESTIRI

MOTS-CLÉS
Hallux valgus, Ostéotomie scarf, Angle intermétatarsien

KEYWORDS
Hallux valgus, Scarf osteotomy, Intermetatarsal angle

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (203 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier