ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 26/1 - 2010  - pp.24-32  - doi:10.1007/s10243-010-0273-9
TITRE
Arthrodèse tibiotalocalcanéenne (TTC) par enclouage transplantaire (ETP): complications vasculaires et neurologiques. À propos de 11 cas

TITLE
Tibiotalocalcaneal arthrodesis with intramedullary nail via transplantar approach: vascular and neurological complications in 11 cases

RÉSUMÉ

L’objectif de ce travail est de présenter les complications non osseuses, peu détaillées jusqu’alors, de l’arthrodèse tibiotalocalcanéenne (TTC) par enclouage transplantaire (ETP). Notre étude rétrospective porte sur 11 patients opérés entre avril 2004 et février 2008. Ces patients présentaient une atteinte des deux étages de cheville (tibiotalien et sous-talien), par arthropathie rhumatismale, arthrose primitive ou secondaire post-traumatisme, nécrose talienne post-traumatique, ou faillite de prothèse totale de cheville. Tous présentaient une précarité uni- ou multitissulaire. La technique chirurgicale (sans garrot pneumatique) comportait toujours un abord latéral, avec ostéotomie distale de la fibula, et un abord plantaire. Le clou transplantaire était stabilisé par verrouillage proximal et distal. La malléole fibulaire non prélevée pour greffe était fixée en tuteur latéral (Crawford-Adams). Les complications vasculaires rencontrées ont été: trois plaies de l’artère fibulaire, une plaie de la branche malléolaire latérale et une ischémie aiguë postopératoire (amendée en six heures sous traitement médical). Les complications neurologiques ont toutes été transitoires: deux atteintes du nerf fibulaire superficiel, une atteinte du nerf plantaire médial et une du nerf plantaire latéral, et une dysesthésie sans territoire précis. Les seules complications cutanées ont été deux troubles mineurs de cicatrisation. Après cette étude, si une arthrodèse TTC par clou transplantaire est envisagée, les auteurs recommandent un examen clinique exhaustif (état cutané, pouls périphériques), complété au moindre doute par des examens complémentaires (écho-doppler artériel des membres inférieurs, voire angio-IRM). Pendant l’opération, l’absence de garrot permet une hémostase contrôlée. La disponibilité d’une équipe vasculaire peut s’avérer nécessaire dans certains cas. Les avantages de la voie d’abord latérale transfibulaire (exposition panoramique, disponibilité d’un stock osseux pour greffe, facilitation de la correction axiale) sont tels que ses complications paraissent acceptables. La voie d’abord plantaire, pour éviter les traumatismes des branches de division du nerf et de l’artère du pédicule tibial postérieur, doit être pratiquée sur l’axe du troisième métatarsien ou en dehors.



ABSTRACT

The aim of this article is to describe non-bony complications of tibiotalocalcaneal arthrodesis (TTC) performed by intramedullary nailing. Brief detail of such complications has previously been presented. Our retrospective report concerns 11 patients submitted to surgery between April 2004 and February 2008. These patients had involvement of both components of the ankle joint (tibiotalar and sub-talar) by rheumatoid arthritis, primary osteoarthritis or posttraumatic secondary osteoarthritis, post-traumatic necrosis of the talus, or failure of total ankle prosthesis. In all of them, one or more tissues was at risk. In all cases, the surgical technique (without pneumatic tourniquet) involved a combined plantar and lateral approach with distal osteotomy of the fibula. The nail was stabilized by proximal and distal locking. The lateral malleolus was not removed for graft purposes and was fixed as lateral support (Crawford-Adams). The vascular complications we encountered were as follows: three cases of damage to the peroneal artery, one to the lateral malleolar branch, and one case of acute post-operative ischaemia (corrected in 6 h with medical treatment). The neurological complications were all transitory: two involved the superficial peroneal nerve, one affected the medial plantar nerve, one the lateral plantar nerve, and one patient had dysesthesiae without clear anatomical localization. The only skin complications were two minor problems with scarring. Following this study, when TTC arthrodesis with pinning is being considered, we recommend a thorough clinical examination (skin condition, peripheral pulses), supported whenever appropriate, by additional investigative tests (arterial doppler of the lower limbs or even MRI-angiography). During the operation, the absence of a tourniquet facilitates controlled hemostasis. The presence of a vascular team may prove to be necessary in some cases. The advantages of the lateral trans-fibular approach (wide exposure, availability of bone for graft purposes, facilitation of axial correction) are such as to render the complications acceptable. The plantar approach must be via the axis of the third metatarsal bone or lateral to it, so as to avoid trauma to branches of the nerve and artery of the posterior tibial neurovascular bundle.



AUTEUR(S)
D. TROMBERT, E. HAMMEL

MOTS-CLÉS
Arthrodèse tibiotalocalcanéenne, Enclouage transplantaire, Complications

KEYWORDS
Tibiotalocalcaneal arthrodesis, Intramedullary nailing, Complications

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (5,99 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier