ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 24/3 - 2008  - pp.109-112  - doi:10.1007/s10243-008-0161-8
TITRE
Synovite villonodulaire pigmentée de la cheville: à propos d’un cas et revue de la littérature

TITLE
Pigmented villonodular synovitis of the ankle: case report and review of the literature

RÉSUMÉ

La synovite villonodulaire pigmentée (SVNP) est une affection pseudotumorale bénigne, de pathogénie inconnue, qui atteint souvent l’adulte jeune. Les articulations le plus souvent touchées sont le genou et la hanche. La localisation au niveau de la cheville est très rare, avec seulement quelques cas publiés dans la littérature. Nous rapportons une nouvelle observation de SVNP diffuse de la cheville chez un patient âgé de 76 ans, porteur d’une tuméfaction circonférentielle intéressant l’articulation talocrurale, indolore, d’apparition rapide sans signes inflammatoires en regard. L’examen clinique retrouvait une masse ferme, peu mobile des parties molles avec sensation de craquement à la mobilisation de la cheville, sans troubles neurologiques ni vasculaires au pied homolatéral. La radiographie standard mettait en évidence un pincement important de l’interligne talocrural, une perte de substance osseuse et de multiples calcifications périarticulaires. La sérologie syphilitique ainsi que les tests inflammatoires étaient négatifs. Une synovectomie chirurgicale subtotale était pratiquée, mettant en évidence une lyse totale du cartilage et une destruction de l’os sous-chondral. L’examen histopathologique a confirmé le diagnostic de SVNP. Après un recul d’un an, nous n’avons pas noté de récidive et l’instabilité de la cheville restait la gêne principale.



ABSTRACT

Pigmented villonodular synovitis (PVNS) is a benign pseudotumoral disorder, of unknown pathogenesis, that often affects the young adult. The most affected joints are the knee and hip and it very rarely affects the ankle, with only a few cases having been reported in the literature. We report a new case of diffuse PVNS of the ankle in a 76-year-old patient, presenting with tumefaction at the circumference of the talocrural articulation, which was painless, had appeared rapidly and had no visible signs of inflammation. The clinical examination showed a firm, only slightly mobile, mass in the soft parts, with a creaking, cracking sensation when the ankle was moved and with neither neurological nor vascular disorders in the homolateral foot. The standard radiography showed significant narrowing of the ankle joint space with loss of osseous tissue and numerous periarticular calcifications. The syphilitic serology as well the inflammatory tests were negative. A subtotal surgical synovectomy was carried out, revealing total lysis of the cartilage and destruction of the subchondral bone. The histopathologic examination confirmed the diagnosis of PVNS. One year later there does not appear to have been any recurrence and instability of the ankle is still the main difficulty.



AUTEUR(S)
K. EL HACHIMI, M. MOUJTAHID, F. BENNANI, R. THAIL, M. NECHAD, M. OUARAB

MOTS-CLÉS
Synovite villonodulaire, Cheville, Synovectomie

KEYWORDS
Villonodular synovitis, Ankle, Synovectomy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,8 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier