ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Médecine et Chirurgie du Pied

Foot Medicine and Surgery
0759-2280
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 20/3 - 2004  - pp.56-61  - doi:10.1007/s10243-004-0017-9
TITRE
Étude épidémiologique rétrospective de 367 traumatismes de la cheville et du pied dans les sports de glisse sur neige

TITLE
Foot and ankle trauma in winter sport injuries

RÉSUMÉ

La traumatologie de la cheville et du pied lors des sports de glisse sur neige a connu au cours de ces vingt dernières années un certain nombre de modifications en relation d’une part avec l’apparition de nouvelles activités (surf des neiges) et d’autre part avec l’évolution du matériel. À l’Hôpital Sud de Grenoble, nous avons observé 367 lésions sur la période 1990-97. Ces lésions se décomposent en 340 lésions du cou-de-pied, 15 lésions du pied et 12 lésions tendineuses. 53 % des lésions sont survenues en ski alpin, 19 % en snowboard, 16 % en ski de fond, le reste se répartissant entre ski de randonnée, ski artistique, et télémark. On dénombre 186 fractures dont 123 fractures isolées des malléoles, et 169 entorses dont 162 du seul ligament latéral externe de la cheville (LLE). En ski alpin, les lésions du cou-de-pied ont diminué d’un facteur 3 (4,6 vs 14,1 %, p < 0,01) par rapport à la période 1968-75. Le rapport fracture/entorse restant constant dans le temps (1,1 fracture pour 1 entorse). Les fractures du pilon tibial ont été diminuées d’un facteur 8 (0,26 % du total versus 2 %, p < 0,01). L’explication réside dans la modification de la rigidité de la chaussure de ski alpin. Pour les autres activités, il faut opposer les sports à chaussure rigide (télémark) aux sports à chaussure souple (snowboard, ski de fond et de randonnée) où la cheville et le pied occupent encore une part prépondérante de la traumatologie du membre inférieur.



ABSTRACT

In the last twenty years, foot and ankle injuries in winter sports have been modified, by the emergence of a new activity (snowboarding) and improvement of technical material. In Grenoble University South Hospital, we observed 367 foot and ankle injuries between 1990 and 1997, and 723 during the period 1968-75. 53% of the lesions followed skiing injuries; 19% from snowboarding and 16% from Nordic skiing. Fractures (186 cases) were more frequent than sprains (169 cases). But the most common lesion was the lateral collateral ankle sprain with 162 cases, before the lateral isolated malleolar fracture with 123 cases. In skiing, ankle injuries decreased from 14.1 to 4.6% (p < 0.01) between 1968-75 and 1990-97. The ratio fracture/sprain is the same as twenty years ago (1.1 fracture for1 sprain). Pilon tibia fractures decreased from 2 to 0.26% (p < 0.01). The most important factor in equipment is the type of boot. Rigid ski boots (telemark) have decreased foot and ankle injuries but free style boots used in snowboarding are unable to protect the ankle from injury.



AUTEUR(S)
H. PICHON, A. HUBOUD-PERON, C. DIEMER, C. CHAUSSARD, Y. TOURNE, D. SARAGAGLIA

MOTS-CLÉS
Traumatologie, Cheville et pieds, Épidémiologie, Sports d’hiver

KEYWORDS
Foot and ankle, Skiing injuries, Epidemiological study

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,63 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier